Ile de la Réunion

Journal Pressecologie à l'île de la Réunion - actualités - écologie - bio - développement durable - nature

ile reunion

Le Coelacanthe, à la rencontre du plus vieux poisson du monde

Océan Indien mardi 10 janvier 2012

Le cœlacanthe photographié aux Comores - Crédits photo : Laurent Ballesta En janvier 2010, le biologiste et photographe Laurent Ballesta a ramené les toutes les premières images du face-à-face entre un homme et le mythique cœlacanthe, véritable poisson dinosaure vieux de 60 millions d'années. Cet animal venu du fond des âges déchaîne la passion de chercheurs du monde entier. Alors que les scientifiques avaient établi que le groupe le plus important de coelacanthes se trouvait près des Comores, dans le canal du Mozambique (océan Indien), de nouvelles découvertes attestent que l'espèce n'a pas livrer tous ses secrets. Des chercheurs japonais de l’Institut de technologie de Tokyo ont découvert une seconde population de coelacanthes, distinctes de celle des Comores, au nord de la Tanzanie à proximité de la ville de Tanga. Neuf spécimens vivants ont même été observés à partir de sous-marins télécommandés. Des analyses génétiques réalisées sur une vingtaine de spécimens ont permis de différencier les deux populations (Source : Journal de l'île du 20 novembre 2011).

Véritable fossile vivant, cet animal préhistorique qui a survécu à l’extinction des dinosaures est considéré comme la plus grande découverte zoologique du XXe siècle. On le croyait disparu depuis 63 millions d’années avant qu’un individu ne soit retrouvé dans les filets d’un pêcheur en 1938. Depuis ce jour, il a déchaîné les passions d’innombrables chercheurs à travers le monde. Il aura fallu attendre un demi-siècle pour qu’un sous-marin puisse enfin ramener les premières vidéos à la fin des années 1980 de ce colosse de 2 mètres de long, rarissime et inaccessible, vivant dans l’obscurité des grandes profondeurs (à plus de 100 mètres de fond).

En janvier 2010, Laurent Ballesta, biologiste marin spécialisé dans l’exploration naturaliste en plongée profonde, et son équipe ont voulu relever ce défi de plongeur : réaliser des immersions jusque-là impossibles et accéder à l’univers du cœlacanthe, ramener les premières images de la rencontre entre un homme et le plus vieux poisson du monde, l'un des témoins de l'évolution du vivant. Cette expédition a demandé plus de 10 ans de préparation.

Inchangé depuis la nuit des temps, le cœlacanthe porte en lui les traces d’un passé commun à tous les animaux terrestres quadrupèdes. Cette espèce est un maillon entre les vies aquatique et terrestre, en attestent la forme et le mouvement de ses nageoires qui renferment les os des pattes des animaux terrestres, ainsi qu'une poche qui pourrait être le vestige d'un poumon.

Aujourd’hui, 400 000 espèces marines ont été identifiées par la science, plus de 10 millions resteraient à décrire. La biodiversité marine est ainsi, fragile, mais immense.

Crédits Photo Laurent Ballesta : http://www.andromede-ocean.com/

Ajouter un commentaire
Nom ou pseudo
Email
Site web (facultatif)

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Annonceurs Regionaux

tichouchou.jpg

visuel_arec_marche.jpg

agritux.jpg